Cela fait bien longtemps,

n'est-ce pas que je ne suis venue partager

avec vous des recettes.

L'hiver aidant, je viendrai plus souvent.

J'ai cuisiné, pour la première fois,  de la joue de boeuf.

N'étant pas très viande, je ne savais même pas que cela se mangeait.

Nous avons repris nos petits après-midi, Catherine et moi et cette fois Sophie était avec nous.

017

La lumière n'est pas terrible, j'en conviens.

cadeaux

Après remise des cadeaux, renoncules et broche rose de Sophie,

roses, sapin, pomme et boules de Catherine, nous passons au repas.

Je n'ai pas pris l'entrée en photo qui se composait de délicatesse de poisson

offert par Catherine il y a quelque temps et de carottes râpées, de comté et de raisins secs.

D'habitude, j'ajoute des dés de pomme mais je les ai oubliés. Oups !

Passons au plat de résistance.

Joue de boeuf à ma manière

030

La veille.

Faire dorer 1 kg de joue en gros morceaux. Ôter et remplacer-la par 2 gros oignons émincés, puis ajouter 200g de lardons fumés. Les faire dorer puis ajouter 3 grosses carottes, 3 gousses d'ail et 3 côtes de céleri en dés.

Quand tout est bien revenu, remettre la viande, mouiller à couvert de bouillon de boeuf, ajouter thym, laurier, une étoile de badiane, 1/2 orange coupées en quatre et du poivre concassé.

Faire cuire à couvert 2 heures et oublier.

Le lendemain, remettre sur le feu en rectifiant l'assaisonnement et en ajoutant 1 cs rase de fécule de pomme de terre ou de maïs diluée dans un peu d'eau. 

Laisser environ une heure.

Pendant ce temps, faire cuire des pommes de terre et les servir avec en écrasée ou en purée.

032

J'ai utilisé des pdt roses. Pas idéales pour une purée et même l'écrasée laissait à désirer. Rien de vaut la bonne pomme de terre à cochon, j'ai nommé la bintje !

020

Pour le dessert je voulais des pommes. C'est la saison.

018

Pommes et confiture de rhubarbe en ramequins verrines

Éplucher, ôter le coeur et couper en rondelles les pommes de votre choix.

Dans des ramequins beurrés et saupoudrés de sucre roux, disposer vos pommes joliment. Poudrer de sucre, de cannelle et enfourner 30 mn à 180°.

Je voulais les servir sur des sablés à l'orange mais, ce n'était pas très joli.

J'ai donc garni le fond des verrines de rhubarbe cuite avec 500g de sucre pour 1 kg de rhubarbe assez longtemps pour obtenir une couleur assez foncée ; déposé dessus la pomme refroidie et décorée d'une framboise.

Le tout servi avec des sablés à l'orange.

Et bien sûr, du thé. Celui de Noël de chez Lenôtre.

Mais nous avons sacrifié à la tradition, celle du Beaujolais nouveau. 

déco de table

 

Un bon moment passé ensemble,

un après-midi qui se fait rare, maintenant que Catherine délaisse Paris et que Sophie

se plaît de plus en plus à Nîmes.

Mais nous nous reverrons chez l'une ou chez l'autre.

Je vous souhaite une belle journée.

A demain !

021