boulevard Blanqui, dans le 13 arrt,

un joli petit jardin a retenu mon attention.

Il est en bordure de rue

et jouxte un square.

Cela faisait un moment que je le voyais

quand j'avais affaire dans le coin,

mais je n'avais pas ma petite boîte à images.

Cette fois, c'est fait, j'avais tout ce qu'il fallait, ce jour là.

001

 

De japonais, il a le petit pont rouge ...

 

008

... et le tori.

 

006

 

Je ne sais si les fleurs sont dans la note ...

 

007

 

... mais c'est fort joli.

002

 

Je pourrai presque participer à la ronde de Chantal avec tous ces dalhias.

003

 

Courtisane au sein dur, à l’œil opaque et brun

S’ouvrant avec lenteur comme celui d’un bœuf,

Ton grand torse reluit ainsi qu’un marbre neuf.

004

 

Fleur grasse et riche, autour de toi ne flotte aucun

Arome, et la beauté sereine de ton corps

Déroule, mate, ses impeccables accords.

 

005

 

Tu ne sens même pas la chair, ce goût qu’au moins
Exhalent celles-là qui vont fanant les foins,
Et tu trônes, Idole insensible à l’encens. 

002


Ainsi le Dahlia, roi vêtu de splendeur,
Élève sans orgueil sa tête sans odeur,
Irritant au milieu des jasmins agaçants !

 

Paul Verlaine—Poèmes saturniens UN DAHLIA 

 

004

 

Je me remets tout doucement à ma vie parisienne

qui est pourtant loin d'être stressante

et rend visite à toutes celles chez qui je ne suis pas allée

depuis deux semaines.

Je vous souhaite de belles journées fleuries si non ensoleillées.

A demain !

 

007