Comme promis je suis venue

vous chercher pour poursuivre notre promenade

sous les glycines du 14ème arrondissement.

Certaines d'entre-vous s'étonne de voir ces

presque villages en plein Paris.

 

IMG_2571

Ils le furent, villages, jusqu'à la fin du 19ème siècle.

IMG_2572

 

Le quartier a englobé une partie de Gentilly, le village d'Orléans ...

IMG_2573

 

... d'où, sans doute, la porte qui porte son nom,  le Petit-Montrouge ...

IMG_2574

 

... et une partie de Vanves.

IMG_2575

C'étaient des terres agricoles et des carrières.

IMG_2576

 

Habitée par des pauvres gens, cette partie ressemblait plus ... 

IMG_2577

 

... à un bidonville avant l'annexion de 1860.

IMG_2578

Malgré l'interdiction qui fut faite de construire, ces pauvres ...

IMG_2579

 

... demeures se "solidifièrent" et devinrent des maisons.

IMG_2580

Puis, un "promoteur" qui n'était qu'un petit restaurateur ...

IMG_2581

 

... acheta des terres qu'il lotit et revendit.

IMG_2582

Ce village des Thermopyles, c'est ainsi qu'il fut nommé ...

IMG_2583

 

... garda son âme ouvrière jusqu'à il y a peu.

IMG_2585

Sans nous en apercevoir, nous sommes arrivées à la maison ...

IMG_2586

 

... de Giacometti où il vécut de 1926 à sa mort, soit 40 ans.

IMG_2587

 

Je cueille, en passant, cette petite rue et son bel arbre ...

IMG_2588

... tout en longeant, un square dont j'ai oublié le nom, rempli ...

IMG_2589

 

... de citadins en mal de soleil, torse nu ou en maillot de bain.

IMG_2590

Une autre petite rue où un très gentil monsieur, voyant mon intérêt

pour les glycines, m'envoya de l'autre côté du quartier.

C'est là que je me propose de vous emmener la prochaine fois.

Aujourd'hui, il fait beau, pas trop chaud, je vais aller

me promener dans un autre quartier où je me ferai un

plaisir de vous emmener.

Je vous souhaite une très belle journée.

IMG_2584