... non pas du temps perdu

mais d'un charmant petit îlot dans le 14ème 

où les glycines sont reines.

J'y suis passée un jour, conduite par une copine qui m'a

fait rentrer à pied de Cluny à Montsouris.

Seulement, bien que ce soit son quartier depuis l'enfance,

elle ne sait plus de quoi je veux parler.

IMG_2550

 Je décide donc, de commencer par la rue des Thermopyles et de

tourner dans le quartier.

IMG_2551

 

Je commence par ce square qui me rappelle le chemin que Bernadette ...

IMG_2552

... nous montre souvent. 

IMG_2553

Le mien est bordé de spirée, d'aubépine et d'orangers du Mexique

à l'odeur de vanille.

IMG_2554

 

Ma première glycine un peu défleurie.

IMG_2555

 

Serais-je, là aussi, arrivée trop tard ?

IMG_2556

 

Mais en sortant du petit jardin, j'en vois une autre ...

IMG_2557

... magnifique mais qui hélas, ne sent rien.

IMG_2558

 

Je me console avec cette belle photo.

IMG_2559

 

Et me voilà, rue des Thermopyles, portes chaudes, en grec.

IMG_2560

 

Elle est le rendez-vous des parisiens en mal de verdure et moi ...

IMG_2561

 

... je commence à faire le plein de glycines.

IMG_2562

A voir la rue, il paraît y en avoir peu.

IMG_2563

Tant pis, je me rattraperai quand j'aurais trouvé le but de ma promenade.

IMG_2564

Un petit clin d'oeil à Liza. Il n'y a pas qu'en Grèce que les trottoirs ...

IMG_2565

... sont réservés aux pots de fleurs.

IMG_2566

Là, c'est un lilas qui nous offre ses fleurs.

IMG_2567

Je ne savais pas que cet arbrisseau pouvait devenir si haut.

IMG_2568

Nous voilà arrivées au bout de la rue et ma soif de glycine ...

IMG_2569

... n'est pas éteinte. Il me faut continuer à chercher et, avec

un peu de chance, trouver.

Mais je ne vais pas vous lasser et je reviendrai pour vous

emmener à ma suite à leur recherche.

Je vous quitte en vous souhaitant une agréable journée.

 

IMG_2570