31 janvier 2018

Fin de promenade

Nous nous étions arrêtées au bord de la Seine, navrées de voir toute la désolation qu'entraînent les crues. Bien que pour le Parisien moyen ce ne soit qu'objet de curiosité, peut-être pour l'automobiliste des embouteillages puisque des voies de circulation sont changées, nous ne souffrons pas comme nos concitoyens d'autres contrées qui ont les pieds dans l'eau et pire et pour lesquels j'ai une pensée et un peu beaucoup plus.   J'ai laissé les bords de Seine car je ne suis pas venue uniquement ... ... pour voir... [Lire la suite]
Posté par Crisitane à 10:47 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags :