... idée du travail effectué

en boulangerie pâtisserie.

Petite, parce que je me suis levée tard et que

lorsque je suis descendue la cuisson du pain était presque achevée.

IMG_0253

 

Il est 6 h 30, le petit batteur prépare la pâte de ce qui sera le pain complet de demain.

IMG_0252

 

Pendant ce temps, on prépare le fondant qui recouvrira les éclairs.

IMG_0254

 

La pâte est prête, on va la laisser pointer.

IMG_0258

 

Le travail sur les éclairs est commencé.

IMG_0255

Ce pâton est peut-être prêt à être façonné.

IMG_0260

 

Les cygnes sont commencés, il faut profiter des dernières fraises.

IMG_0262

 

Je vais de l'un à l'autre car six mains s'activent ...

IMG_0261

 

... et les éclairs s'alignent ...

IMG_0271

 

... ainsi que les baguettes du lendemain.

IMG_0263

Les fraises aussi ont un rôle à jouer.

IMG_0265

 

D'autres éclairs attendent. C'est qu'il en faut pour contenter tout le monde.

IMG_0264

 

Les cygnes attendent leurs ailes. Il faut recouvrir de chantilly les dernières.

IMG_0267

Un plateau est prêt. Vite, l'emmener au magasin où la vendeuse vient d'arriver.

IMG_0266

A mon retour, les cygnes sont prêts à s'envoler ...

IMG_0268

 

... et les macarons m'attendent, pressés de se montrer.

IMG_0272

 

Le boulanger ne m'a pas attendu, les pâtons pointés sont prêts à être façonnés ...

IMG_0270

 

... et les baguettes vont rejoindre leurs soeurs déjà en chambre

où elles se reposeront jusqu'au lendemain.

IMG_0273

 

A la pâtisse, les mains, celles de l'apprenti et celles du chef, s'activent aussi.

page

 

Et voici, en résumé quelques étapes ...

pain

 

... de leur travail quotidien.

pâtisse

Ils finiront tôt mais les ouvriers sont à pied d'oeuvre depuis

quatre heures du matin et le patron depuis deux heures trente.

Ensuite, il ira en pizzéria après avoir bu un café

et fait une pause.

Je vous rassure, tout le monde peut boire du café et faire

des pauses non réglementées. Le patron est sympa

et la musique déverse ses flots d'énergie de plus en plus fort

au rythme de la fatigue qui augmente.

Vous vous doutiez de la somme d'énergie qu'il faut à nos petits

boulangers pâtissiers pour nous nourrir et tout cela 

pour juste un peu plus que le smig et pour les patrons encore moins ?

Je vous laisse aller acheter pain et croissants et vous souhaite

une excellente journée.

IMG_0320