Je n'ai pas eu le temps

depuis mon retour d'aller me promener.

Mais lundi, j'ai dû aller dans un Centre commercial

pour rendre ma box Orange.

Tirant ma t'te valise, le matériel de ce serveur est conséquent,

j'ai pu faire, profitant d'un rayon de soleil,

quelques photos de la Place d'Italie.

023

 

Je l'ai trouvée très belle, la mairie, entre deux nuages gris.

024

 

Cet endroit semble bien triste. Seuls sont dehors, ceux et celles qui y sont obligés.

025

 

On attend les bus en lisant ou en regardant son iphone.

026

 

Les roses sont seules, maintenant à mettre un peu de lumière dans la morosité.

027

 Le ciel menace.

028

 

J'aime ces cieux, ténébreux d'un côté, lumineux de l'autre.

Je vous raconte le reste ?

Sans photo, alors, car je n'y ai plus pensé.

La boutique de ce centre n'a pu prendre le matériel car pas équipée pour cela.

On m'indique une autre boutique, Avenue de France, c'est à dire

deux fois plus loin de chez moi, ce qui fait trois fois car à l'opposé du Centre.

Je m'y rends mais le trouve fermé pour la pause déjeuner. Je dois

attendre trois quarts d'heures. Le quartier est plaisant mais Action

est à 15 minutes de bus.

J'y vais, les rayons scrap sont vides, c'est la rentrée et les fournitures

scolaires priment !

Je reviens à la boutique qui a failli me refuser ce que je suis venue

rendre parce que "Vous êtes sûre que votre n° de tél est bien le 01.58......"

"Oui, oui, et je m'appelle bien Ch..... Ge....."

Il m'a fallu grimacer de douleur, m'asseoir, réclamer un verre d'eau et

menacer de ne pas remballer dans ma t'te valise ce que je viens de la délester.

Enfin, bref, j'ai pu le laisser, le matériel, et repartir pour, heureusement j'ai pu

arriver à l'abri bus à temps, voir l'averse se déverser.

Ce qui m'a le plus ulcérer, c'est l'arrogance de la première employée, 

"Je le fais, si je veux". Il s'avère que les deux boutiques pouvaient la prendre,

ma box et je me suis rendue compte qu'il faut juste, un peu, travailler.

Pire que l'administration, les chaînes d'enseignes.

Les petits commerçants, même si on les embête, font des efforts pour nous

satisfaire, eux. Suivez mon regard. lol

Et votre journée, elle a été comment ?

Je nous la souhaite meilleure aujourd'hui bien que le vent a soufflé

en tempête toute la nuit et que le ciel est bien sombre.

029