Nous sommes arrivées,

Monsieur Fantin Latour nous attend.

"Héritier des romantiques, ami des impressionnistes

défenseur du réalisme, précurseur du symbolisme,

Henri Fantin-Latour correspond à chacune de ces définitions

et à aucune d'elles".

Annick Colonna-Césari

numérisation0014

 

Il a beaucoup aimé se portraiturer et nous allons le voir à différents âges.

numérisation0020

 

Mme Fantin-Latour

Le père d'Henri était portraitiste et c'est lui qui l'a initié.

numérisation0018

 

La lecture

Il est ensuite accepté à la 'petite école' avant l'âge de quinze ans où il suit les cours

d'Horace Lecoq de Boisbaudran, réputé excellent pédagogue.

numérisation0024

 

Portrait d'Edwin et Ruth Elizabeth Edwards

Il rencontre au Louvre où il travaille à la copie des grands maîtres

Edouard Manet dont il admire la peinture.

Autoprotrait, il a dix sept ans.

numérisation0025

Cinq ans plus tard.

numérisation0016

Introverti, presque effacé, il trouve dans l'autoportait, le moyen de s'affirmer.

numérisation0026

Là, il a 24 ans.

Ces portraits reflètent "l'ambivalence d'un artiste discret qui vécut longtemps

les exigences de la création avec angoisse et insatisfaction".

numérisation0027

 Hommage à Delacroix

"On peint les gens comme de pots de fleurs" disait-il.

Les réunions de peintres, poètes ou musiciens que l'on voit sur ces toiles

sont fictives.

On les y voit immobiles, le regard fixe, figés comme des pots de fleurs, en effet.

numérisation0028

 Autour du piano 

numérisation0038

 

 

Portrait de Louise Riesener

Dans un prochain billet nous verrons des oeuvres plus gaies car il était

aussi un maître incontesté des natures mortes.

Bien sûr, tout mon savoir a été puisé dans Connaissance des Arts. 

J'espère vous avoir fait plaisir en vous montrant ces quelques

tableaux parmi les plus célèbres

et je vous souhaite une belle journée.

numérisation0022