En quittant Evelyne et son mari,

je suis allée voir les vitrines de Noël.

Cette année, celles des Galeries Lafayette m'ont

beaucoup plu.

 

065

 

Ces vitrines invitent au rêve et les automates vont ...

066

 

... faire pétiller les yeux des enfants.

068

Une banquise imaginaire ...

070

 

... où le fantastique plaît aussi aux grands.

071

 

Ce soir là, pas d'enfants mais les adultes, hommes ou femmes ...

072

 

... ouvraient grands leurs yeux.

073

 

Les visages souriants et admiratifs ...

074

 

... devant le travail chaque année renouvelé et sa perfection ...

075

 

... sur lesquels se dessinaient le visage de la petite fille ...

077

 

... ou du petit garçon d'il y a longtemps.

078

 

Les souvenirs devaient refluer des confins de l'enfance.

079

Ce monde onirique, sera LE souvenir merveilleux de ...

081

... l'enfant d'aujourd'hui.

083

 

Un beau prélude qui va alimenter le rêve des petits ...

084

 

... et trouver son accomplissement le 25 décembre au matin ...

085

 

... devant le sapin ou la cheminée.

086

 

Vous vous rappelez d'un noël particulier où le rêve ...

087

 

... a rejoint la réalité ?

088

 

Enfant ou adulte, le rêve nourrit toute vie.

089

 

Noël est dans six semaines et je n'ai pas la moindre idée

de la déco, du menu ou même du thème.

Et vous ?

Je vous souhaite de beaux préparatifs.

076