... du temps perdu ?

Non, pas du tout, mais d'un petit îlot

du 14 ème, charmant et bordé de glycines.

C'est dans le coin de la rue Daguerre où nous nous sommes promenées,

Catherine, Sophie, Monique et moi deux ou trois jours

avant mon immobilisation.

J'étais tombée dessus, il y a trois ou quatre ans mais je n'avais

pas réussi à le situer.

003

 

Une autre cour que celle déjà montrée.

 

004

 

En enfilant une rue après l'autre, quelques belles façades ...

 

005

 

... de beaux balcons fleuris ou non ...

 

006

 

... et un petit bijou de porte ...

 

007

 

... protégeant du passant ...

 

008

 

... de belles potées ...

 

009

 

... et une autre jolie porte.

 

010

 

De beaux balcons rythment, ici encore, la façade et imaginez si tous étaient fleuris.

011

 

Vous voyez la terrasse, là-haut ? La moitié me suffirait.

 

012

 

Un ancien pressing pour une nouvelle confiserie-pâtisserie.

 

013

 

Enfin, ma première glycine, le portail est fermé et on ne peut voir les quelques 

mètres de mur de séparation recouvert de ces grappes bleues mais les autres ne sont

pas loin, je tiens le bon bout.

 

014

 

En attendant, des curiosités architecturales.

 

015

 

Qu'est-ce qui a bien pu motiver cet arrondi ? 

 

016

 

J'ai beau chercher, demander à de charmantes dames, je ne trouve toujours pas

mes glycines.

 

017

 

Par contre, au coin de la rue Boulard et de la rue Froidevaux ...

 

018

 

... découverte de ce superbe immeuble 1900 décoré de plaques émaillées.

 

019

 

Je n'en reviens pas, je l'aurais daté plutôt des années 20 ou 30.

 

020

 

J'ai, heureusement, fait des recherches à cause de la façade insolite plutôt Art Nouveau.

 

021

 

Continuant mes recherches, j'ai encore patrouillé quelque peu.

 

022

 

Ce sont les premières gouttes de pluies qui m'ont décidée à battre en retraite

et c'est en sortant du métro que je fus consolée d'avoir pris la bonne décision.

Il pleuvait des torrents !

Ma jambe s'était réveillée mais il m'a fallu attendre que la pluie diminue

avant de rentrer me reposer.

Je n'ai pas trouvé ce que je cherchais mais quelle découverte !!!

Paris est une mine de trouvailles et de richesses.

Je vous souhaite d'aussi géniales promenades !

 

tampon tour eiffel