Encore ce jardin

mais un jardin, cela change tout

le temps.

Ce n'est pas un jardinier qui vous dira

le contraire

Ce jour-là, j'étais avec Cathy, c'était en juin.

039

 

Les roses étaient fleuries et embaumaient ...

 

031

 

... les pivoines, elles, avaient terminé leur vie ...

045

 

... ainsi que les glycines.

046

 

Les canetons commencent la leur ...

048

 

... et cohabitent avec le héron, gardien du lieu ...

051

 

Je ne sais ce qu'il mange, les carpes sont trop grosses pour lui.

 

050

Les tortues prennent des bains de soleil.

054

De jolies petites fleurs rafraîchissent la vue. 

Pas d'entretien, le gazon japonais, et si joli.

052

Les fleurs d'été sont déjà fleuries comme les astilbes, je crois ...

053

... et les hémérocalles.

064

 

Nous étions allées au Village ...

063

... aux anciens chais de Bercy ...

 

 

068

 

... reconvertis en magasins et en restaurants ...

069

 

... pour acheter du thé. Pas moi, Cathy.

071

Ceux qui sont restés dans leur jus.

062

C'était juste avant la canicule.

C'est tout de suite après que j'ai commencé à souffrir de la chaleur.

Depuis je me traîne de mon divan au congélateur et comme ...

060

 ... Marilyn, je mets mon paréo au frigo avant que de l'enrouler

autour de mon petit corps souffrant et moite.

Vous croyez que j'aurais maigri ? Que nenni !

Ne pas manger, avaler des litres d'eau n'a eu pour résultat

qu'un kilo de plus !

J'espère que vous avez un coin d'ombre, un mur épais,

une cave ou une rivière pour vivre ces jours le plus confortablement

possible.

Bonne semaine !

055