C'est la fin, cette fois,

de notre promenade dans le 14ème.

De la rue d'Alésia à la rue Tolbiac, j'ai pris 

le bus car j'avais trop froid.

Déjà, malgré le soleil, le mauvais temps

s'annonçait.

048

 

Une occasion de voir les paulownias.

049

 

... les marronniers roses ...

050

 

... ces arbres roses avant qu'ils ne deviennent rouges.

051

 

Sous les tilleuls qui ne sont pas en fleurs ...

052

 

... on voit mieux ces arbres mauves ...

053

 

... devant le cube, prouesse architectural, si j'en crois les vivites de groupes.

054

 

Mais que dîtes vous de mes arbres à kimono ?

055

 

Pour les nouvelles de mon blog ...

056

 

... le bois de ces arbres, est parfait pour la conservation ...

057

 

... de ces trésors en soie brodée.

Et leurs fleurs teintent de mauve le ciel.

058

Et  quand je rentre, toujours le même tableau mais le tapis est rose.

059

 

Et pour me réchauffer, je renoue avec la tradition du goûter ...

gouter

 

... avec un Kouinn amann de chez Moisan tout en légèreté.

Le temps de me réchauffer.

Je me suis crue au printemps, un printemps ensoleillé et chaud.

Ces jours se sont envolés pour ne laisser qu'une trainée 

de jours pluvieux et froids.

Et dire qu'il nous faut, maintenant, attendre le passage des saints de glace !

Je vous souhaite de transformer ces jours en des heures

agréables et ludiques, des jours ensoleillés.

A demain !

040