... de Nicole et la Saint Valentin,

j'ai fait une petite table.

Là encore, je n'ai rien acheté et me suis servie

de ce que j'avais, de ce qu'on m'a offert.

101443469

 

Si vous voulez jouer, c'est ici.

J'ai ressorti mes assiettes Marie Dââge mais

cette fois, sans les mélanger.

Et pour donner une âme à cette table,

des vers de Marceline Desbordes-Valmore

va en rythmer les photos.

 

012

 

" J'étais à toi peut-être avant de t'avoir vu,

 

013

 

Ma vie, en se formant, fut promise à la tienne ;

 

014

 

Ton nom m'en avertit par un trouble imprévu,

 

015

 

Ton âme s'y cachait pour éveiller la mienne.

 

016

 

Je l'entendis un jour et je perdis la voix ;

 

017

 

Je l'écoutais longtemps, j'oubliais de répondre.

 

018

 

Mon être avec le tien venait de se confondre ;

 

019

 

Je crus qu'on m'appelait pour la première fois. 

 

020

 

Savais-tu ce prodige ? Et bien sans te connaître,

 

021

 

J'ai deviné par lui mon amour et mon maître,

022

 

Et je le reconnus dans tes premiers accents,

024

 

Quand tu vins éclairer mes beaux jours languissants,

025

 

Ta voix me fit palir, et mes yeux se baissèrent ;

026

 

Dans un regard muet, nos âmes s'embrassèrent ;

027

 

Au fond de ce regard ton nom se révéla.

028

 

Et sans le demander j'avais dit : Le voilà !

029

 

Dès lors, il ressaisit mon oreille étonnée ;

030

 

Elle y devint soumise, elle y fut enchaînée. 

031

 

J'exprimais par lui seul mes plus doux sentiments ;

Je l'unissais au mien pour signer mes serments. "

Il va bien avec ma table et me plaît beaucoup.

Je ne sais si je vais faire un dessert pour la partie cuisine. 

Y jouez-vous ? 

Je vous souhaite une très bonne St Valentin !

A demain !

023