... que ce ne soit plus de mise,

je vous montre les vitrines

que j'ai laissées dans les cartons,

comme on dit.

Ces vitrines des Galeries Lafayettes qui reprend

le thème ou sont sponsorisées par

La Belle et la Bête.

Elles sont trop belles pour que je les oublie. 

056

 

La belle et les bêtes ?

057

 

Le décor paradisiaque, la couleur blanche ne font pas oublier la cruauté de la scène.

064

 

Sous cette magnifique verrière, le sapin.

058

 Les bijoux de la belle, ses parfums.

059

 

Les brassées de roses tentent de faire oublier les trophées.

060

 

Les bois sont-ils sûrs ?

061

 

Le miroir va-t-il montrer ce qu'elle doit savoir ?

062

 Ouf, nous voici sur un mode plus léger !

063

 

Les chaussures, elles, ne mentent pas. On sait qu'on aura mal aux pieds !

065

 

Il me faut retraverser le superbe magasin ...

066

 

... j'en profite pour vous montrer les étages. On se croirait à l'Opéra !

067

 C'en est un. L'Opéra de l'élégance, du raffinement, ou des vanités ?

068

 

Le Monde et le Temps pour ce temple des désirs, et un superbe bouquet !

069

 

Là, je m'arrête ...

070

 

Oubliée, montrée, je ne sais ... Ce sont mes démons à moi.

071

 De la vaisselle, des gourmandises, même factices, elles sont belles.

072

 

Les nounours à la neige ...

073

 

... nous ramènent à l'enfance mais pas que !

074

 

J'ai voulu éviter la marque mais ça tourne et j'ai du me frayer une place.

Certains enfants, des garçons, sont assez cabots.

Quand ils voient qu'on photographie, ils prennent la pose et

se mettent face à l'objectif.

On peut se déplacer, ils suivent. Un clic, parfois deux ou trois

et ils sont contents.

Jamais de petites filles !

Quelqu'un pourrait me dire pourquoi ?

J'espère que ces belles et parfois cruelles vitrines vous auront plu

et vous souhaite encore une fois, la dernière,

une Magnifique et prospère Année 2014 !

A demain !

042