La femme et ses accessoires

Je dois tout recommencer.

J'ai pourtant enregistrer mais il ne reste que les photos et pas toujours

dans le bon ordre. Je n'ose guère y toucher.

Michèle et Criquette

sont à l'origine de cette table. 

J'en ai déjà fait une, il y a quelque temps,

sur ce thème, donc cette fois,  j'ai choisi comme accessoires ...

001

... sur les Nocturnes de Debussy, car la nuit est femme ... 

003

... la délicatesse représentée par la broderie ...

016

...  la naïveté du blanc ...

006

... la grâce ...

007

... la légèreté ...

008

... la limpidité de l'eau ...

010

... la carnation de la peau si vivante ...

002

... la poésie ...

006

... le rêve qui s'envole sur les ailes de l'oiseau.

007

"Donne-moi tes mains pour l'inquiétude
Donne-moi tes mains dont j'ai tant rêvé
Dont j'ai tant rêvé dans ma solitude
Donne-moi te mains que je sois sauvé 

012

Lorsque je les prends à mon pauvre piège
De paume et de peur de hâte et d'émoi
Lorsque je les prends comme une eau de neige
Qui fond de partout dans mes mains à moi 

013

Sauras-tu jamais ce qui me traverse
Ce qui me bouleverse et qui m'envahit
Sauras-tu jamais ce qui me transperce
Ce que j'ai trahi quand j'ai tresailli 

014

Sauras-tu jamais ce que les doigts pensent
D'une proie entre eux un instant tenue
Sauras-tu jamais ce que leur silence
Un éclair aura connu d'inconnu 

016

Ce que dit ainsi le profond langage

Ce parler muet de sens animaux
Sans bouche et sans yeux miroir sans image
Ce frémir d'aimer qui n'a pas de mots 

001

Donne-moi tes mains que mon coeur s'y forme
S'y taise le monde au moins un moment
Donne-moi tes mains que mon âme y dorme
Que mon âme y dorme éternellement. 

005

Louis Aragon - Le Fou d'Elsa

006

Il a tellement chanté Elsa et je m'aperçois que, si j'ai bien Le fou d'Elsa,

je n'en ai qu'un poème.

013

Gourmandise ? Qui a prononcé ce mot ?

Ce n'est pas de la gourmandise, ce petit gâteau léger comme une plume

accompagné de ce thé blanc de caractère pour supporter

l'agressivité de la confiture d'orange.

016

Il y a bien sûr d'autres accessoires comme la tendresse du boa de plumes ...

004

... la féminité de la lune qui joue dans les lucioles bleutées, 
la douceur, la tendresse, la compassion,

l'indulgence, et tous ceux que j'oublie.

Vous compléterez vous même.

Dans le premier jet, je parlais de bien d'autres choses encore.

Vous me pardonnez ?

Vous vous, reconnaissez, n'est-ce-pas ? J'en suis sûre.

Et pour ne pas risquer encore de tout perdre,

je vous souhaite une très tendre et douce journée.

A demain !

009