papotage

Je suis en retard, je sais, mais hier soir, au moment

de mettre en ligne, mon ordi s'est fuiiittt, envolé.

Depuis quelques jours, dès qu'il est trop chaud, il s'éteint.

Va falloir qu'il reparte en maintenance.

Et puis, ce matin, je n'y ai plus pensé, heureusement,

 la lecture de vos coms m'ont ramenée chez Pat 

et je vous emmène voir l'expo 

Marie Laurencin

est exposée au Musée Marmottan,

le musée de Monet et Berthe Morisot.

Le si joli hôtel particulier que je vous ai

déjà montré.

Mais nous ne sommes pas là pour lui.

052

Marie naît le 31 octobre 1883 à Paris dans une famille

modeste.

053

Elle étudie le dessin dans une école de Paris et la peinture ...

054

... sur porcelaine à Sèvres.

055

En 1904, elle entre à l'académie Humbert ...

056

... où elle a pour condisciple Georges Braque ...

057

... et Francis Picabia.

058

Premier Salon d'Automne en 1905.

059

Issue d'un milieu modeste ...

060

... elle côtoie le Tout-Paris de l'avant garde.

061

Elle n'est pas très représentée à Paris ...

062

... presque toutes les toiles venaient ...

063

... du Musée de Tokyo.

064

La reconnaissance des peintres femmes ...

065

... est très récente.

067

Berthe Morisot n'a été exposée qu'il y a deux ans ...

068

... et Suzane Valadon attend toujours qu'on ...

069

... la représente.

070

Pourtant, admirez la grâce de ses modèles ...

071

... leur charme et la poésie ...

072

... des tableaux.

Elles est peut-être douce-amère, mais c'est la

société qui veut cela.

La plupart des femmes représentées n'ont pas de nez.

Elle était myope, est-ce la vision qu'elle

avait de ses modèles ?

Et mon tableau préféré ...

077

... La liseuse.

Elle mérite vraiment, à mon avis, d'être

reconnue et aimée.

J'ai passé un après-midi absolument adorable

en sa compagnie.

Un moment trop court.

J'espère que vous l'appréciez également et

que vous ne vous êtes pas ennuyées.

Je vous souhaite une très belle journée.

A bientôt !

075