Cela se pourrait.

En effet, elles sont justement

en train de fleurir à nouveau, les glycines.

Mais pas avec cette luxuriance.

Non, j'avais oublié de vous montrer,

la découverte faite en ce jour de mai .

Comment dit-on d'un découvreur de trésor ?

001

Un inventeur, je crois.

002

Et bien, je revendique l'invention ...

003

... de ce trésor là.

004

Je me promenais, ce jour-là ...

005

... du côté du Bon Marché, quand ...

006

... à l'occasion d'une porte ouverte ...

007

... j'ai pu découvrir cette merveille.

008

J'ai visité, bien sûr, le reste de la cour ...

009

... ces endroits que j'affectionne.

010

Mais c'est de ce genre d'images ...

011

... que je me suis repue.

012

C'est, bien sûr, pour ceux qui ne connaissent pas ...

013

... en plein Paris, là où ...

014

... quand on se promène, quand on fait les boutiques,

on n'imagine pas que cela soit.

015

La porte s'est refermée, m'emprisonnant.

017

J'y serais bien restée mais ... et me revoilà dans la rue.

019

Les détails architecturaux  ressemblent aux autres ...

022

... ainsi que les portes et sans la sortie providentielle ...

024

... de ce résident, cette cour aurait gardé son secret.

025

N'était-ce pas une journée extraordinaire ?

026

Vu dans une vitrine, un élément majeur de la décoration.

027

Et dans la rue, tout est normal.

028

Même les fleurs ne semblent pas savoir.

Quand j'ai trop de photos, j'oublie.

Une promenade chasse l'autre.

Je souhaite de bonnes vacances à celles qui partent et

bon retour à celles qui rentrent. 

A demain !

020