L'ange du bizarre

C'est à Orsay que Cendrine 

me donne rendez-vous pour une exposition

du romantisme noir de Goya à Max Ernst.

Toute seule, vous pensez bien ...

Mais je profite du goût des copines pour élargir

mes connaissances.

 

016

Le Pandémonium - John Martin

Consacrée au romantisme noir du 19ème siècle européen,

cette exposition nous montre ...

 

017

Le péché poursuivi par la mort - Füssli

... vampires, spectres, sorciers, châteaux hantés, villes mortes et

le diable bien entendu ...

 018

Veille d'Apocalypse - Samuel Colman

... qui hantaient nos peintres, poètes et écrivains de cette période.

019

Les trois sorcières - Füssli

Devrais-je ajouter la femme ?

La femme et le diable ne faisant qu'un pour beaucoup.

020

Le colisée à Rome - Carus

J'avoue avoir été davantage séduite par les surréalistes ...

021

Moines à la chartreuse de San Giacomo à Capri - Catel

... qui en ont les dignes descendants.

 022

Paysage romantique avec ruine - Blechen

Il faut dire que la 1ère guerre mondiale avec toute son

atrocité venait de se perpétrer et il y avait de quoi

être chamboulé.

La femme ou l'homme de pouvoir et d'argent, serait

le diable ?

La chair, le sexe est devenu dans les cultures, issues

du Livre, la pire des calamités alors que les massacres, les

boucheries guerrières font des hommes, des héros.

Cherchez l'erreur !

023

Pour nous détendre, après ces images noires,

un  petit thé s'imposait mais vu la file d'attente et

l'affluence, nous avons passé notre chemin.

toits

En passant, un coup d'oeil sur les toits de Paris.

028

Cette belle horloge me fait toujours craquer.

030

Le temps n'était pas très beau ...

032

... c'est le moins qu'on puisse dire !

seine

La Seine traversée ...

037

... ainsi que les Tuileries ...

036

... sous la pluie ...

mar__fr

... le réconfort ...

gouter

Muffins et gelée de thé Marco Polo

... d'un petit goûter.

075

Je serais restée plus longtemps mais il faut bien rentrer.

077

Image drôle, le canard ne se décidait pas à sauter.

Il a, depuis si longtemps qu'il est domestiqué,

oublié qu'il avait des ailes.

Pour des explications documentées et savantes sur cette exposition,

rendez vous sur le blog de Cendrine,

Ma plume de fée dans Paris.

Elle partagera avec vous, tout son savoir

bien plus grand que n'est le mien.

Je vous souhaite une très belle journée.

A bientôt !

054