Vêtue trop chaudement,

j'ai souffert dimanche,

il faisait trop chaud et la majorité

des promeneurs était en sandales et tee-shirt.

Je penserai qu'il en serait de même lundi.

Pas tout à fait, mais on peut dire qu'en ce moment

le printemps s'installe.

Je vous ai laissé ...

030

... devant Cusenier, le liquoriste.

cusenier

Pas mal la porte.

034

Et puis, en compagnie d'une promeneuse de rencontre ...

035
... qui ne connaît pas ce jardin ...

036

... bien qu'habitant le quartier ...

037

... me voilà arrivée.

038

Le jardin est rempli de fleurs.

039

Le nuage rose, là au bout, ce sont les magnolias.

042

Les bancs, les murets et esplanades de pierres ...

040

... sont remplis de parisiens en tenue légère ...

041

Ces jardins sont une bénédiction.

050

Heureusement, Paris est une ville généreuse.

051

Les fleurs du printemps se sont multipliées ...

054

... depuis ma dernière visite.

062

Une façon ingénieuse de protéger les pelouses.

063

C'est vraiment un ravissement.

064

Avoir un appartement donnant sur ce jardin ...

067

... vous aimeriez ?

068

Nous en avons fait le tour ...

059

... et c'est avec ce coeur

que je vous souhaite une formidable journée !

A demain !

tampon_kokeshi