Après une nuit difficile,

où le vent avait des allures de tempête

et où la pluie remplissait les

pots du balcon,

le soleil a fini par apparaître.

001

Un petit tour s'impose !

002

Dehors, le vent que je croyais calmé ...

003

... me cingle et me frigorifie.

004

Je n'irai pas loin.

005

Boulevard Arago ...

006

... la Cité Fleurie ...

007

... le domaine des arts.

008

La porte était ouverte, et je suis entrée.

009

Je vous en ai déjà parlé ...

010

... je ne vais pas vous la présenter à nouveau.

011

C'est ici que Lezarts de la Bièvre ...

012

... et d'autres peintres se sont fixés.

013

Ce n'est pas le seul endroit qui est dévolu aux artistes

dans la ville.

014

Je continue et passe devant le square Cadiou,

un artiste peintre lui aussi ...

015

... sans but précis ...

016

... guidée par ce qui me plaît, comme cet immeuble ...

017

... cette cour ...

018

... ou cette grille.

Mais il fait froid un peu de thé chaud serait

le bienvenu.

Nous continuerons demain.

066

Ton thé, Evelyne, augmenté d'un darjeeling

avec deux morceaux de guimauve

achetés près du Luxembourg chez un boulanger

dont c'est la spécialité .

Je vous attends demain pour la suite de la promenade

et vous souhaite une belle journée.

A demain !

021