Je vous ai laissé

un peu abruptement, la dernière fois

alors que la promenade n'était pas encore finie.

C'est que, tant de beauté mérite

d'être partagée et je n'arrive pas à trier.

055

 C'était un samedi.

053

Il a tort de se voiler la face.

C'est ce qu'on pourrait penser devant cette belle journée,

mais il vient de tuer Abel, son frère.

056

Cassandre cherche une protection

mais elle devrait surtout se vêtir. A moins que,

justement, c'est dans le plus simple appareil,

qu'elle pourra l'obtenir !

058

 Quand je vous le disais.

Les arbres, ici, sont bien soignés.

059

Le Minotaure, là, n'a aucune chance.

J'avoue cependant, avoir donné à Thésée,

 un visage plus mâle.

062

Il y a des arbres remarquables aux Tuileries.

Je vous en parlerai, un jour.

063

Nous sommes à l'abri des centaures.

Enfin, nous le croyions. Ils ont refait surface

en changeant de forme.

065

Nous longeons la rue de Rivoli ...

066

... de façon plus agréable.

067

La comédie n'est pas dépaysée, ici.

069

 Dernier ou premier jour de vacances ?

070

Bon, ça, je ne l'aurais pas deviné.

"Le serment de Spartacus"

Et vous ?

072

 Et en face ...

073

 ... Jules César.

075

On peut se rafraîchir de diverses façons ...

076

... celle-ci n'est pas la plus désagréable.

077

Celle-là, non plus.

078

Je ne vous donne pas d'indication ...

079

 ... les images se suffisent à elles-mêmes.

083

L'art moderne a fait son entrée dans ce jardin.

087

Nous arrivons près du Jeu de Paume ...

089

... et c'est l'Hiver qui s'approche de nous ...

091

 ... tandis que l'Eté nous laisse.

Nous serons bientôt Place de la Concorde.

Nous y avons quelques souvenirs.

Je n'ai même pas chercher à savoir si entrer

chez Angelina était possible,

j'avais mangé plus que mon content, avant de partir.

J'espère que vous aurez pris quelques plaisirs

en ma compagnie et vous souhaite

une excellente journée.

A demain !

014