... que je me dirigeais,

hier quand j'ai pris le chemin des écoliers.

Et en attendant un autre bus,

il y a des lignes,

heureusement pas les miennes,

qui ne sont guère fréquentées,

j'ai encore fait une petite escapade.

301

Une roseraie ...

302

... me tendait les bras ...

303

... et m'offrait ses fleurs ...

304

... pas toujours parfumées ...

305

... mais toutes splendides !

306

Accompagnées par les dernières ...

307

... roses trémières ...

308

... elles font surgir des vers oubliés ...

309

"Poète prend ton luth et me donne un baiser,

312

La fleur de l'églantier sent ses bourgeons éclore."

310

Les vers s'envolent ...

311

... il y a si longtemps ...

313

Pourquoi ai-je perdu l'habitude de lire au lever ...

314

... de lire au coucher ...

315

... quelques lignes ...

317

... de nos merveilleux auteurs.

Les feuilles, dans cet arbre, commencent l'automne.

318

Ce n'est que de retour à la maison ...

319

... que j'ai pu ...

321

... terminer cette poésie à l'aide d'un livre, bien sûr.

322

Ne sont-elles pas aussi belles ...

323

... que des fleurs ?

324

Je vous ai aménagé, depuis hier ...

320

... une petite supercherie.

Avez-vous trouvé ?

Réponse demain.

Je vous laisse réfléchir tout à loisir et

vous souhaite une merveilleuse journée.

A demain !